Tout sur Pragueet la République tchèqueen un seul endroit

Découvrez le moteur de recherche pour votre hébergement que nous vous recommandons vivement. Si vous doutez de votre choix, écrivez-nous vos demandes et critères. Nous vous présenterons les meilleurs hébergements en fonction de notre expérience et de notre connaissance de Prague.

  Oui, je veux trouver le meilleur hôtel avec Trivago!
     
  Oui, je veux trouver les vols les moins chers avec e-bookers!

Prague est desservie par de nombreuses compagnies aériennes. Trouvez les meilleures offres sur e-bookers et Kiwi.

 

  Oui, je veux trouver les vols les moins chers avec e-bookers!
     
  Oui, je veux trouver les vols les moins chers avec KIWI!

Nous utilisons nous-mêmes les services de Prague Airport Transfers car c'est la garantie d'un prix fixe, d'un service professionnel, de voitures impeccables. Des conditions meilleures que les taxis. RESERVEZ le shuttle de l'aéroport vers le centre: 290 CZK, voiture ou minibus 1 – 8 personnes: 550 CZK, de/vers la gare: 390 CZK.
 

  Oui, je commande le transfert!

Les meilleurs guides francophones sans RDV : IMPRIMEZ le coupon de réduction A Tout Prague avec les détails des 4 visites disponibles : la Cité juive, la Vieille-Ville et Malá Strana, le Grand tour de Prague, et le Château de Prague.

  Oui, je veux imprimer le coupon réduction pour les visites!

Martin Štěpánek : l’homme dauphin

On dirait un homme ordinaire. Sauf qu’il a des poumons deux fois plus grands, que les chercheurs de Harvard étudient de près son organisme, et qu’il peut tenir près de neuf minutes sous l’eau en apnée. Lui, c’est Martin Štěpánek. Un homme qui vit de la plongée et qui accumule les records. Entretien avec le plongeur qui compte 10 records mondiaux dans sa discipline.

  • Si je vous disais là, maintenant : retenez votre souffle, combien de temps pourriez-vous tenir ?          

A l’air libre et sans m’être mis en condition ? Je pense six, sept minutes.  

  • Avez-vous déjà créé la surprise avec ce don ?         

Un jour, je me suis retrouvé dans une situation comme dans le film Pelíšky. J’étais à la fac, et lors d’une soirée, j’ai mis la tête sous l’eau. J’ai tenu cinq minutes et demie.  

  • Est-ce que vous avez déjà entendu de la part des gens : tu es fou ?          

Oui. Mais c’est parce que les gens ne connaissent pas la plongée en apnée. Les gens vous disent : j’ai appris à l’école qu’au bout de quatre à six minutes, les neurones meurent. Si c’était vrai, je n’en aurais plus et je serais complètement idiot. Les neurones meurent quand le cerveau n’est plus oxygéné ce qui n’arrive pas en plongée. C’est juste qu’on sait gérer notre oxygène. On est tout à fait conscient : cela devrait convaincre les gens que ce n’est rien d’exceptionnel ni de dangereux. Encore une chose : ce n’est pas une chose naturelle pour l’homme d’être dans l’eau. C’est pourquoi tout le monde demande : et si tu bois la tasse à cent mètres de profondeur ? Ça n’arrive jamais. On ne boit la tasse qu’en surface.  

  • Pourtant, il y a quelques années, le plongeur français Leferme est mort en essayant de battre un record.  

Oui, mais il y a eu un dysfonctionnement de son système de sécurité. Sa corde s’est coincée et celle de rechange n’a pas fonctionné. Il y a bien sûr un risque, mais si vous êtes bien assuré, c’est un sport sans danger. Même si vous perdez conscience, il suffit qu’on vous remonte à la surface et vous revenez à vous.

  • Expliquez-moi une chose : pourquoi on descenden apnée à cent mètres de profondeur ?          

Certains veulent courir le cent mètres en dix secondes, d’autres veulent plonger plus profond que d’autres. Tout le monde a un certain esprit de compétition en soi. Moi, je suis surtout fasciné par les possibilités du corps humain. C’est parfois incroyable : il y a des gens qui vivent en Alaska, se baladent en t-shirt sans problème. D’autres homo sapiens vivent dans le Sahara et sont heureux. Il y a des gens qui arrivent à tracter une locomotive avec une corde entre les dents, des karatékas qui brisent un mur avec leur tête. Ce n’est pas inné, c’est le résultat d’un entraînement. En ce qui concerne la plongée, les chercheurs ont longtemps cru qu’au-delà de trente mètres sous l’eau, la cage thoracique ne supportait pas la pression. Mais ce n’est pas le cas : à cette profondeur, les poumons sont protégés par du plasma. La plongée est pour moi une vraie curiosité.  

  • La plongée vous apporte-t-elle quelque chose dans votre vie quotidienne « au sec » ?          

D’abord, une parfaite condition physique. La plongée est la deuxième chose la plus dure au niveau calorique, le plus exigeant à ce niveau-là, c’est couper du bois à la hache, et ensuite le marathon et d’autres activités. Ça a aussi un avantage en avion : je n’ai pas les oreilles qui sifflent en atterrissant. Et surtout, ça m’équilibre beaucoup. J’arrive beaucoup mieux à gérer des situations extrêmes que d’autres personnes. Je garde une certaine distance.  * Y a-t-il une différence entre ne pas respirer au sec et dans l’eau ?           C’est plus facile dans l’eau parce que tout le monde a des réflexes internes grâce auxquels le pouls ralentit et on respire moins vite.  

  • On dit que vous parvenez à ralentir votre pouls par la simple volonté ?           

Oui. On a mesuré que dans l’eau je pouvais avoir de 8 à 10 pulsations par minutes. Mais attention : ça ne veut pas dire que je sois à moitié dauphin. C’est une faculté d’adaptation qu’il faut entraîner progressivement. Là, j’ai plus de 60 pulsations par minutes, j’arrive à les faire baisser à 42 en 15, 20 secondes. Mais vous arriveriez à les faire baisser aussi, même si pas dans une telle proportion. Il me suffit juste d’avoir des inspirations plus courtes, de contrôler les pulsations de mon cœur à la main et d’essayer de repousser mentalement chaque nouvelle pulsation. Vous seriez surpris de voir comme le changement est rapide.

La suite dans la version imprimée du magazine. Celui-ci est en vente dans la librairie de l'Institut Français de Prague ou par abonnement.

23.8.

8/20 °C 15/20 °C

24.8.

13/26 °C 22/13 °C

Visites Guidées de Prague

 

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez chaque semaine les toutes dernières infos sur Prague et la République tchèque !