Tout sur Pragueet la République tchèqueen un seul endroit

Découvrez le moteur de recherche pour votre hébergement que nous vous recommandons vivement. Si vous doutez de votre choix, écrivez-nous vos demandes et critères. Nous vous présenterons les meilleurs hébergements en fonction de notre expérience et de notre connaissance de Prague.

  Oui, je veux trouver le meilleur hôtel avec Trivago!
     
  Oui, je veux trouver les vols les moins chers avec e-bookers!

Prague est desservie par de nombreuses compagnies aériennes. Trouvez les meilleures offres sur e-bookers et Kiwi.

 

  Oui, je veux trouver les vols les moins chers avec e-bookers!
     
  Oui, je veux trouver les vols les moins chers avec KIWI!

Nous utilisons nous-mêmes les services de Prague Airport Transfers car c'est la garantie d'un prix fixe, d'un service professionnel, de voitures impeccables. Des conditions meilleures que les taxis. RESERVEZ le shuttle de l'aéroport vers le centre: 290 CZK, voiture ou minibus 1 – 8 personnes: 550 CZK, de/vers la gare: 390 CZK.
 

  Oui, je commande le transfert!

Les meilleurs guides francophones sans RDV : IMPRIMEZ le coupon de réduction A Tout Prague avec les détails des 4 visites disponibles : la Cité juive, la Vieille-Ville et Malá Strana, le Grand tour de Prague, et le Château de Prague.

  Oui, je veux imprimer le coupon réduction pour les visites!

Les aveux des archives : quand la police secrète mettait Václav Havel sur écoute

La police secrète communiste (StB) s’est très tôt intéressée à Václav Havel, dramaturge déjà prometteur du théâtre praguois Na zábradlí. TOMIS III, c’est le nom du dossier monté par la police sur Václav Havel, où l’on peut lire : « Origines bourgeoises. Pendant la Première république, son père était propriétaire de grands restaurants à Prague. »

Au début des années 1960, de jeunes artistes hostiles au régime communiste commencent à graviter autour de Václav Havel. Ils se réunissent chez lui, dans l’appartement au dernier étage d’un vieil immeuble sur le quai Bedřich Engels. La sécurité d’Etat avait déjà mis le téléphone de Havel sur écoute depuis longtemps, mais en 1966, elle décide de faire installer chez lui des micros.

Pour la StB, c’était une opération importante. Les préparatifs furent donc en conséquence. Première étape : établir avec qui Havel vivait, quel était le plan exact de son appartement et qui étaient ses voisins. Les techniques d’espionnage à l’époque n’étaient pas aussi perfectionnées qu’aujourd’hui et les micros devaient être reliés à une centrale par des câbles.  

Officiellement une association d’handicapés, en réalité une centrale d’écoute

La StB envisage d’abord trois façons de mettre Havel sur écoute. A travers le mur de l’appartement voisin où vivait une retraitée, depuis l’atelier de l’artiste Bedřich Rosol, dont une partie se trouvait au-dessus de l’appartement de Havel, ou bien directement depuis le grenier qui servait de buanderie aux locataires. Les agents de la StB commencent alors à se renseigner sur les voisins de Havel dans les moindres détails.

La suite dans la version imprimée du magazine. Celui-ci est en vente dans la librairie de l'Institut Français de Prague ou par abonnement.

26.9.

12/15 °C 15/15 °C

27.9.

8/19 °C 19/8 °C

Visites Guidées de Prague

 

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez chaque semaine les toutes dernières infos sur Prague et la République tchèque !